Menu 

Biographie

Si Juan Carmona devait écrire le livre de sa vie, le titre pourrait être « La Belle Histoire », comme ce film de Claude Lelouch dont il interprétera la musique en 1992.

La famille Carmona a dû émigrer de l’Afrique du Nord vers la France après l’exil du début des années 60. Juan, né à Lyon, a tout juste dix ans quand son père lui offre sa première guitare. Sa passion pour cet instrument et ses aptitudes ne démentiront pas au fil du temps et sa virtuosité, vite repérée par les professionnels.

Juan CarmonaDevenu guitariste confirmé, il fera le chemin en sens inverse vers l’Espagne, éprouvant le besoin de rejoindre la terre de ses ancêtres pour renouer avec ses racines et s’abreuver à la source du flamenco, à Jerez de la Frontera. Son talent et l’originalité de son art seront rapidement reconnus dans cette ville considérée comme le berceau du flamenco.

Pendant 9 ans, s’imprégnant de leur savoir dans la pure tradition flamenca, il côtoiera et accompagnera les plus grands noms du flamenco tels que Joaquín Grilo, Agujetas, Duquende, Antonio Canales, Chano Domínguez et bien d’autres. Il enregistrera ses premiers albums et remportera les prix internationaux de guitare dont les prestigieux concours tels que le concours International de Jerez, la Union et de Cordoba (finaliste) ou encore le grand prix Paco de Lucia.

A son long palmarès de prix et de récompenses, il faudra rajouter une particularité unique : un triomphe définitif en Espagne, une consécration pour ce gitan d’origine française. A son retour en France, il enchaine les collaborations musicales : Sylvain Luc, Larry Coryell, Marcus Miller, Jan Garbarek, Trilok Gurtu, Subramanian, Baden Povell… Chaque nouvelle rencontre enrichit sa palette sonore.

Juan Carmona

Créatif et curieux, sa soif d’apprendre semble inextinguible et l’amène à ce qu’il est aujourd’hui : l’une des plus belles guitares de la scène internationale. Sa musique, il l’écrit avec sa mémoire, ses oreilles, son cœur et sa passion. Musicien autodidacte, il peut s’enorgueillir d’avoir composé ses œuvres Sinfonia Flamenca et Orillas, aujourd’hui interprétées par de nombreux orchestres dans le monde comme le St Louis Symphony Orchestra (USA), le Russian Philarmony (Russie), le National Taïwan Symphony Orchestra (Taïwan)  ou encore l’Orchestre National de Lyon (France).

En tournée avec ses musiciens à travers le monde (Etats-Unis, Chine, Canada…), ses albums Alchemya, Orillas, Sinfonia Flamenca et El Sentido del Aire ont été nominés aux Latin GRAMMY Awards catégorie « Meilleur Album Flamenco de l’année ». Lauréat du Grand Prix Charles Cros 2015, l’UNESCO lui décerne également le Grand Prix Zyriab des Virtuoses. Son nouvel opus Perla de Oriente (septembre 2016), enregistré à l’occasion de sa dernière tournée en Asie, fait revivre la magie de ses concerts.

Plébiscité par les plus grandes figures du flamenco, Juan Carmona vagabonde sur les chemins aériens du duende. Au croisement entre modernité musicale et traditions flamencas les plus anciennes et les plus vivantes d’Andalousie, Juan Carmona est un novateur, un des maillons les plus vaillants de sa génération.

 

HD_COUV-PROMO_Juan Carmona

Perla de Oriente

Nouvel album disponible

Nomades Kultur / L’autre Distribution

2015 Grand Prix Ziryab des virtuoses décerné par le Comité International de la Musique de l’UNESCO 
2014 Nomination aux Latin Grammy Award, catégorie « Meilleur album flamenco de l’année » pour son album Alchemya
Grand Prix de l’Académie Charles Cros pour l’album Alchemya
Télérama accorde ses 3 TTT pour son album Alchemya
2010 Nomination aux Latin Grammy Award, catégorie « Meilleur album flamenco de l’année » pour son album El sentido del Aire
2006 Nomination aux Latin Grammy Award, catégorie « Meilleur album flamenco de l’année » pour son album Sinfonia Flamenca
2005 Prix Babel Med Music, « Artiste de l’année » – Musiques du Monde
2003 Nomination aux Latin Grammy Award, catégorie « Meilleur album flamenco de l’année » pour son album Orillas
1994 Premier Prix Paco de Lucia, Madrid
1993 Trophée décerné par la Pena Flamenco Don Antonio Chacon, Jerez
1992 Prix Lavoisier, décerné par le Ministre des Affaires Etrangères, Paris
1991 Premier Prix du Festival de Guitare de Cannes
1990 Prix Villa Médicis Hors les Murs, décerné par le Ministère des Affaires Etrangères, Paris
1989 Finaliste aux Concours Internationaux de guitare Flamenca de La Union et de Cordoba.
1988 Premier Prix du Concours International de Jerez de la Frontera.
2001 Certificat d’aptitudes de Musiques traditionnelles, Paris
1989 Diplôme d’État de professeur de guitare flamenca, Lyon
1989 Diplôme du Centro Andaluz de Flamenco, décerné par Manolo Sanlucar, Jerez
1983 Licence de concert, Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.